Actualités

Cette année, les élèves de seconde 1 participent à un projet académique nommé "l'Échappée littéraire".

Lors de ce travail, les élèves étudient plusieurs livres, dont la bande dessinée d’Emilie Plateau intitulée Noire.

Pour accueillir l’auteure de Noire, certains élèves avec l'aide des élèves de 1ère Arts Plastiques ont créé un décor rappelant celui de son livre, d’autres ont écrit un portrait chinois spécialement pour elle.

Des élèves ont même répété ensemble une petite pièce de théâtre tandis que d’autres ont préféré dessiner une affiche.

Tous les participants choisissent donc d’apporter leur touche personnelle, qu’elle soit artistique ou littéraire afin de faire de cet événement un moment inoubliable pour tout le monde.

L’auteure sera reçue le 15 janvier de 10h30 à 12h au CDI, vous serez les bienvenus si vous voulez partager cette expérience littéraire !  

La classe de 2nde 1

IMG201912041055271
IMG201912041053241
IMG90801
IMG90791
IMG90761
IMG9564
20191002143221
20191211110123
IMG201912041055271
IMG201912041053451

Photo : plantation de l'arbre de la Solidarité par les membres du CVL et les élèves de l'UE le mercredi 4 décembre 2019



Réunion CVL du 12 novembre

1. Présentation des nouveaux membres 2019-2020
Le 12 Novembre 2019 a eu lieu la première réunion du CVL (année 2019-2020) avec les nouveaux membres qui ont été élus en octobre dernier. Chaque membre se présente et madame JEANNIN distribue à chacun, un tee-shirt avec le logo du CVL conçu par un élève du CVL. Il  pourra être porté lors des événements organisés par le CVL (plantation d’un arbre, journée portes ouvertes, semaine des arts…)

2. Chapitre DD : Ecosia, zone de végétalisation spontanée, tri des déchets
- Ecosia
Ecosia est un moteur de recherche internet qui plante un arbre toutes les 40 recherches. Il n’est pas possible de l’installer en tant que moteur de recherche principal, cependant les membres du CVL proposent des affiches qui pourraient être installées dans les salles informatiques et sur la télévision pour inciter les utilisateurs à privilégier ECOSIA.
 
- Zone de végétalisation spontanée
Il s’agit d’une zone de végétation observable dans la grande cour où il n’y aurait aucun passage. Cet espace mesurerait 7mx7m, des ganivelles en bois seront installées. L’objectif serait d’exploiter cette action écologique avec des photos pour voir l’évolution et peut-être constater la destruction du bitume de manière naturelle.

- Tri des déchets
Le tri des déchets consiste à trier les emballages et les barquettes essentiellement. Un composte est dirigé par les membres de l’UE pour les épluchures des fruits et légumes. Notamment, il a été proposé que l’ AED, surveillant les salles de restauration consacre chaque jour une dizaine de minutes à l’éducation au tri car on constate que les serviettes en papier sont malheureusement jetées au tri alors qu’elles ne sont pas recyclables. Il est primordial de responsabiliser chaque élève par rapport à ses déchets.
La question du tri des déchets a été évoquée pour l’internat avec les poubelles jaunes. Une expérimentation pourrait être effectuée avec le dortoir terminales filles. Une expérience à réfléchir avec les délégués d’internat et les agents d’entretien pour essayer d’établir la distribution des poubelles jaunes dans les chambres ou dans les dortoirs. Les élèves internes, membres du CVL, expriment leur désir de coopération et leur volonté de vider eux-mêmes les poubelles jaunes pour soulager les agents d’entretien dans leurs tâches.

3. Parrainage des élèves de l’UE
L’accueil des élèves de l’IME René Nauroy représente un signe de solidarité et d’acceptation des autres. Un accompagnement de ces élèves a été mis en place avec le CVL, l’un des objectifs de la réunion est de savoir qui voudrait parrainer cette année des élèves de l’IME. Parrainer un élève consiste à essayer de l’intégrer dans le lycée, à passer du temps avec (prendre son repas du midi avec, se rejoindre dans les couloirs, faire les devoirs ensemble, se retrouver en dehors de l’établissement..). Partager des moments doit être de l’ordre du plaisir et non devenir une contrainte, il est possible d’arrêter le parrainage à tout moment sans avoir à se justifier.
Pour célébrer les deux ans du parrainage, la plantation d’un “arbre de la solidarité” sera effectuée le mercredi 27 Novembre, de 9h à 11h. Les membres du CVL sont invités pour aider à creuser. L’idée d’un reportage à la web radio a été évoqué pour présenter l’événement à l’ensemble du lycée. Pour terminer, au printemps, lors des premières feuilles de l’arbre, un pot de solidarité sera organisé avec les membres de l’UE et du CVL.

4. Les journées à thèmes
- Prévention des IST
Cette prévention peut se faire avec l’infirmière, les membres (interne) du CVL. Tom, Elisa, Camille, Pauline, Ambre, ont proposé de prendre contact avec elle pour organiser cette journée.

5. Les affiches de la semaine des arts
Il y a 10 tableaux au total, les membres du CVL ont proposé de placer les affiches sous-verres de la semaine des arts entre le préau et le tableau des sciences (long couloir blanc et large), également dans la salle du conseil, dans la salle du CVL et à la cantine. Le foyer a été évoqué comme endroit d’exposition cependant certains membres ont abordé la possibilité qu’elles pourraient être abîmées et décrochées. La décision finale sera laissée au proviseur.

6. Question de l’internat, amélioration des équipements : le babyfoot
Les babyfoots étant très abîmés, ne serait-il pas judicieux de les remplacer par des articles de meilleure qualité ?

7. Questions diverses
Des élèves ont eu l’idée d’un nouveau projet, une collecte de jouets qui pourrait être faite avant Noël pour donner aux Restos du Cœur ou à d’autres associations similaires. L’idée de la collecte pour les Restos du Cœur a entraîné une autre initiative, celle de récupérer les coupons des cartes avantages jeunes qui redonnent 3 repas aux Restos du Cœur en collaboration avec le Crédit Mutuel. Les membres du CVL ont proposé d’informer les délégués de classe pour relayer les renseignements et mettre les bons dans une urne au BVS.
Tom et Elisa, délégués de l’internat nous informent qu’une page Instagram a été créée pour recueillir les attentes et les suggestions des élèves.


Projet culture et citoyenneté : Madame GRISARD et madame JEANNIN travaillent sur la mise en fonctionnement d’une cabane à livres en salle 102. Chacun pourra venir faire don d’un livre ou en choisir un.

Participants : Mme Jeanin, Mme Djellal, Mme Grisard, un représentant de parents d’élèves M. Brigué, les élèves, les représentants de l’internat.

Fait à Vesoul le 19 Novembre 2019,
Jeanne THIEBAUT, stagiaire CPE 

Salomé Fournier, élève de 2nde 1, a participé aux Championnats d’Europe de planche à voile, à Brouwersdam, en Hollande pendant la semaine du 9 au 13 octobre 2019.

Elle nous raconte ses exploits :


« Je pratique ce sport depuis l’âge de 3 ans, notamment dans la discipline du freestyle.


La compétition a débuté avec un vent plutôt favorable, ce qui nous a permis de valider une manche.


Le fonctionnement : des « heats », 1 contre 1, le meilleur passe au niveau supérieur : les demi-finales (j’ai réussi à arriver jusque là dans la catégorie professionnelle !). Il y a ensuite les finales (gagnante et perdante).


Pour décider qui gagne le « heat », c’est un système de points qui est mis en place. Plus les figures réalisées sont belles et d’un haut niveau, plus le concurrent gagne de points, il faut donc avoir unmaximum de points dans un « heat », et tout cela dans un temps donné (environ 8 minutes).


J’étais très heureuse de finir la compétition sur le podium junior et 5° professionnelle.

C’était une expérience extraordinaire durant laquelle j’ai pu échanger (en anglais) avec mes amies hollandaises et slovènes.

J’espère les revoir sur les compétitions à venir. L’esprit de la compétition est totalement différent en planche à voile qu’au football, ou dans d’autres sports.

Nous sommes solidaires et nous encourageons sans arrêt ! »

 Bravo Salomé !

Travail réalisé à l'école de dessin de Vesoul

L'incitation était : "Le sentiment paroxismique rendu par le fragment"

Etape 1 : se rendre à l'école de dessin afin d'appréhender différentes techniques : Crayon à papier, pierre noire, pastels secs et réhauts de blanc. (Merci Christian!)

 

DSCN3000
DSCN2999
DSCN2998
DSCN2996
DSCN2997
DSCN2995
DSCN2994
DSCN2993
DSCN2992
DSCN2991


Gisèle Depery, professeur d'arts plastiques

L'incitation était "Tout sur la ligne" : L'objectif était de rendre compte des sensations éprouvées lors de la déambulation à l'aide de graphismes.

L’œuvre plastique étudiée était "La grande Touffe d'herbe" d'A. Dürer.

WP20191018173300Pro
WP20191018172812Pro
WP20191018171509Pro
WP20191018170903Pro
WP20191010145525Pro
DSCN2919
DSCN2918
DSCN2917

 


Gisèle Depery, professeur d'arts plastiques

 


L'incitation était "Un autre regard" : l'objectif était de repérer des éléments dans le lycée que l'on ne voit pas habituellement. Insérer 5 photos dans un format raisin et créer des continuités graphiques et colorées.

Réalisation 2 : découverte du mouvement de l'Expressionnisme Allemand.

L'incitation était " Réaliser votre portrait en utilisant des couleurs pures". L'objectif était d'appréhender l'anatomie du visage tout en exprimant un sentiment par la couleur.

Exercice 2 : Produire un autoportrait en mélangeant les couleurs afin d'exprimer un sentiment douloureux.

DSCN2916
DSCN2913
DSCN2915
DSCN2914
DSCN2912

 

 

Gisèle Depery, professeur d'arts plastiques
 

20191015081734

 

 

 

 

 

Our pupils and their teachers are leaving to the USA. They took the TGV from Besançon to Paris early this morning.

They'll fly to Washington this afternoon. Have a good trip children !!!

 

Jeudi 3 octobre, les élèves de seconde de l’option théâtre sont allés à la rencontre d’une spécialiste de la lumière à l’Espace Villon. Ils ont eu la chance de pouvoir manipuler les projecteurs comme des professionnels ! Nous remercions Sabrina pour son accueil chaleureux et ses explications passionnées.

Rozenn Nouvel et Muriel Desmartin

 

20191015081734
unnamed
IMG9086
IMG9076
IMG9081
IMG9070
IMG9066

Vendredi 04 Octobre 2019

16h-18h

Salle Polyvalente

Le samedi 14 septembre Colin Fargher, britannique passionné d'aéronautique, a atterri à 15h13 en Bretagne , près de Quimper après avoir décollé le matin même de l'aérodrome de Frotey les Vesoul. Il revendique ainsi le titre de champion du monde de vol en ULM pendulaire sans escale. C'est exploit passionnant,il viendra le partager avec nos élèves de seconde 1, parmi lesquels les élèves du dispositif English Speaking Class. Sa conférence qui durera deux heures environ se fera exclusivement en langue anglaise en interaction avec les élèves. Un moment qui, à coup sûr, sera marquant dans l'année de nos élèves.

 

 

Père et Fils heureux à l'arrivée...

 

 

Les élèves de seconde 1 de Mme Muriel Desmartin dans l'aventure du concours régional "L'échappée littéraire" depuis début septembre.

8 ouvrages à lire d'ici mai 2020 : 4 romans et 4 bandes dessinées

Ils devront élire un roman et une bande dessinée.

Actuellement, ils lisent, prennent des notes, donnent leurs avis (argumentés !)

 

 

20191002102020
20191002101928
20191002102006
20191002101958
20191002101928
20191002143331
20191002143221
20190902093341
20190902093524
20190902093414

 

En mars et en avril 2020, ils rencontreront au lycée deux des auteurs des ouvrages !!

En mai, ils iront à la Commanderie de Dole dans le Jura pour retrouver toutes les classes participantes et assister à une cérémonie autour du livre.

 

Retrouvez certains d'entre eux le samedi 12 octobre de 14h à 16h au Salon du livre de Vesoul à l'Hôtel de Ville.

  

 

Le dispositif "l'échappée littéraire" en Bourgogne Franche-Comté :

http://artsculture.ac-dijon.fr/spip.php?article176

Le dépliant affiche de l'échappée littéraire

Quel plaisir de venir dans le quartier du Montmarin et d'être happé par Brel !

On aime la fresque géante de Jacques Brel de l'artiste Pink Art Roz et Marjorie Szymanski directrice de l'ECAU !

28 m de haut !

Merci à Hervé Faudot pour les magnifiques photos ci-jointes

 

 

 

 

 

Vous avez entre 16 et 29 ans, vous souhaitez suivre une formation par apprentissage à la rentrée 2019.

Vous êtes à la recherche d’un emploi :

 

L'UFA BELIN vous propose des formations débouchant sur des métiers qui recrutent.

 

 

 

 

 

Le discours de Tom Fortineau 2de7 qui a gagné le concours d'éloquence :

Désolé Monsieur Truchet mais vous vous êtes trompés… je ne suis pas Tom Fortineau je suis Tom Portineau… Hier j’étais chez moi tranquillement installé dans la fange mon Port_able a vibré, c’était Truitteure ! Mon sang n’a fait qu’un tour… on m’avait balancé ! Moi, simple petit cochon issu d’une famille modeste d’une ferme écologique et collective de la plus belle ville du monde : Vesoul, respectueuse du consommateur, petit cochon sans histoire, petit cochonou fragile et apeuré me voilà traîné dans la boue, humilié, bafoué, exclu, saucissonné !

Moi, représentant de la qualité française, labellisé, Mister Franche-Comté 2019, je me retrouve victime d’une cabale outre-Atlantique, un royaume où règne mon idole, mon aïeul, mon oncle adoré, le plus grand et le plus gros des porcs de la famille. #Balance ton Donald, me disais-je. Je tentais alors de comprendre: S’agissait-il d’un génocide porcin ? Pourquoi tant de haine ? Qu’est-ce qui justifiait ce déchaînement de violence ? Je me suis renseigné dans la petite gazette du cochon (1 port 50 chez tous les bons libraires !) Et je me suis retrouvé abasourdi : il y avait donc plus dégueulasse que moi !

Harvey Weinstein aurait violé 14 personnes dont Lysette Anthony en 1982,Asia Argento et Rose McGowan qui ont subi 3 opérations du poignet et du coude à la suite de viol, il aurait aussi harcelé sexuellement Ashley Judd, Laura madden , Zelda Perkins Zoë Brock, Liza Campbell , Lauren Sivan , Lucia Evans  …

Vous ne pouvez pas comprendre la douleur d'une femme qui est harcelée ou violée et le pire c'est qu'elles gardent le silence car elles ont peur de se faire juger, elles ont peur des représailles, elle se sentent impuissantes ou même des fois elle se sentent coupables, et elles peuvent tomber en dépression. Certaines personnes se suicident à cause d'un viol car elles ne peuvent pas vivre avec cette douleur permanente. En France peu de victimes portent plainte et la majorité des affaires ouvertes sont classées sans suite.

Et nous, nous sommes comparés à ces … choses, ces monstres alors que nous ne  sommes que des petits gorets inoffensifs et personne ne pense à nous.

Moi, Tom Portineau, célibataire, du haut de mes 16 ans et de mon mètre 70, j'ose lancer un appel : si parmi vous se cache une jolie porcine, qu'elle n'ait pas peur d'avoir un ra-porc avec moi : je ne suis pas de ces êtres sans cœur, sans âme, sans considération pour la gente féminine ;  ne nous mettez pas tous dans la même porcherie ! Je suis là pour nous protéger, nous les porcs nous sommes beaucoup plus propres que ces personnes qui violent, harcèlent des femmes, les réduisant au silence, les privant de la parole, leur ôtant l'estime d'elle-même.
Ainsi, devant l'urgence de la situation, il m'a semblé nécessaire de devenir membre honoraire de l’association : la bien connue FPPF, ou…  "Fédération de Protection des Porcs français", dont la devise rayonne au frontispice de toutes les boucheries de France : « Un esprit sain, dans un porc – sain ». Nous, les porcs, n’avons rien à voir avec ces histoires ignobles de femmes injuriées, harcelées, violées. Notre mission n'est pas seulement de militer pour la réhabilitation du porc mais elle consiste aussi à alerter l'Etat et l'opinion quant au retard pris par la justice qui doit venir en aide à toutes ces femmes enfermées dans la prison de leur honte. Savez-vous que 98% des violeurs ne sont pas condamnés ? Savez-vous que 82% des femmes vivent mal leur dépôt de plainte ? Savez-vous que 70% ne se sentent pas reconnues par la justice en tant que victimes ? Savez-vous que 121 femmes et 25 hommes décèdent en France chaque année de violence sexuelle ? Et ce ne sont là que des statistiques officielles probablement très en dessous de la réalité.  Ce n'est pas seulement le combat des femmes. C'est aussi et peut-être même avant tout celui des hommes ! Au-delà de la question des genres et d'un modèle de société fondé sur la domination des unes par les autres, c'est de notre vivre ensemble dont il est question. Dès les prémices du féminisme au 15ième siècle, nous étions là pour défendre le droit des femmes. Nous n’étions qu’une minorité. Nous nous battions cœurs et âmes pour que l’égalité hommes / femmes ne soit plus un rêve, ne relève plus du conte de fée… Pour que vous ne soyez plus considérées comme de pauvres princesses fragiles, apeurées, dans l'attente bête du porc charmant…

En associant de façon scandaleuse harceleurs, violeurs, assassins et gentils petits porcs inoffensifs et appétissants, vous portez atteinte à l’ensemble de ma communauté, de mon ethnie, de ma caste. Vous nous rapprochez des monstres de l’humanité. Mais non, nous refusons cet état de fait et nous sommes désormais prêts à livrer le combat car oui, oui, oui, nous sommes désormais une armée de petits porcs. Nous sommes de votre côté : ne faites pas de vos alliés, des ennemis. A vous de jouer, le porc est dans votre camp (et nous l’espérons, bientôt dans votre assiette, car c’est notre projet !).

Regardez les conséquences de cette honteuse assimilation, confusion : des milliers de porcs sont désormais en exil ; ils fuient leurs porcheries menacées par ce hashtag, poursuivis qu’ils sont par la rumeur, le scandale et l’opprobre ; chassés, expulsés, condamnés, bannis, rejetés, exclus, abandonnés, persécutés, traqués, trainés dans la boue ! Ils s’entassent sur des radeaux de fortune, serrés les uns contre les autres, espérant atteindre le rivage chinois pour une vie meilleure puisque oui, vous n’êtes pas sans savoir que 2019 est là-bas l’année du cochon de terre, l’Asie une fois de plus nous enseigne la marche à suivre, créons ensemble le FICA, le Festival International des Cochons d’Asie,  après avoir sacrifié l’un des leurs sur l’autel de la boucherie pour alléger l’embarcation, espérant finir dans des assiettes plus nobles et non entre les quatre murs d’une prison surpeuplée.

C’est désormais la crise ! Le cours du bacon a chuté, le kilo de jambon ne se vend plus, plus personne n’ose lire Les trois petits cochons, les enfants hurlent à la lecture de ce conte, les étals des supermarchés sont vides, les abattoirs sont fermés et les employés au chômage technique, les gilets roses ont envahi les ronds-points, le ministre de l’agriculture a démissionné, les exportations sont au point mort, les auges sont désormais vides tandis que les princesses attendent, leur prince charmant.

Prenez exemple sur nous qui respectons la gente féminine.

Face à ce qui s’annonce comme l’un des plus grands génocides de l’Histoire, que font les associations, que fait Brigitte Bardot ?
Nous vivons dans un monde où 87% des usagères de transport en commun déclarent avoir été victimes de harcèlement, un monde dans lequel 6 femmes sur 10 craignent d’être agressées, un monde d'insécurité où les limites ne semblent plus exister, où les bornes ont disparu, où les frontières ne sont plus tracées. Pourquoi en sommes-nous là ? Pourquoi faut-il que le scandale éclate aujourd'hui ?

Il est temps de rétablir la vérité ! La société a trop longtemps menti.

Mesdames… vous n’êtes pas des princesses ! On a voulu vous le faire croire depuis votre plus tendre enfance. Vous n’êtes pas Blanche Neige croquant dans la pomme, vous n’avez pas la maladresse de la Belle au bois dormant se piquant le doigt sur une quenouille, vous n’êtes pas la pauvre petite Cendrillon tremblant que minuit sonne, vous n’êtes pas Arielle arnaquée par la sorcière, quelle cruche… qui se coiffe avec des fourchettes et parle aux poissons ! Voyons, mesdames, vous êtes tellement plus que ça… « Libérée, délivrée, je ne mentirai plus jamais… » Vous méritez mieux qu’un hymne niaiseux, tout juste bon à faire rêver les petites filles de cinq ans !

Non mesdames, il n'y a jamais eu ni prince charmant, ni château, ni tour, ni donjon, ni sortilège, ni potion magique, ni baiser miraculeux… la réalité est malheureusement parfois plus sordide et loin du conte de fée made in Walt Disney. Ils se marièrent, eurent beaucoup d'enfants et les coups se mirent à pleuvoir, et il se sentit tout puissant, et elle se retrouva seule, honteuse et silencieuse… jusqu'à ce jour où la parole se libéra, où la révolte gronda, où l'union fit la force, ce jour où vous avez décidé de refuser la domination et l'enfermement. Alors, oui, vous êtes devenues des princesses, mais les princesses modernes de notre monde incohérent, des princesses nobles et dignes, des princesses de cœur, d'intelligence et de puissance ! Vous avez su briser les murs de la prison qu'on a tentée de construire autour de vous et je sais le courage et la détermination qu'il faut… Oui, je le sais car nous avons tous notre prison secrète… La mienne s'appelle dyslexie, elle m'a privé du langage pendant tant d'années, elle m'a fait croire que je ne pouvais pas écrire de texte, elle m'a assuré des mauvaises notes, une forme de honte et de culpabilité, elle m'a fait me sentir inférieur à tous et jamais… non, jamais… je n'aurais cru possible de participer à un concours d'éloquence. Tout porc-Tineau que je suis, me voilà à présent libéré, délivré…  


 

Jour 3 du Projet Belinographe ! Les élèves de 2nde arts plastiques et les élèves de l'unité d'enseignement ont réalisé leur bande-dessinée d'histoires aléatoires ! Les intervenants de l'Association Super Señor ont respecté le contrat !

La web radio est à ajouter à la longue liste d'activités proposées aux jeunes du Service National Universel.

Nous avons pu échanger sur "l'engagement" ainsi que sur leur expérience au lycée Edouard Belin.
 
Léo Chevé, animateur webradio
 
 

Le 7 avril, 35 élèves ont décollé pour la Chine ! Un voyage de 13 jours qui a été l’occasion de découvrir le pays et d’utiliser le chinois, langue apprise depuis 2 ou 3 ans.

Le séjour s’est organisé autour de la visite de 2 villes : Xi’an, ancienne capitale, et Beijing (Pékin). Nous avons ainsi tous pu fouler des lieux historiques et mythiques (La cité interdite, La grande muraille, la place Tian’anmen) et pu admirer la beauté passée et actuelle de la Chine (l’armée de terre cuite à Xi’an, le quartier des jeux olympiques à Pékin)

Mais Li Ping, notre professeure de chinois, tenant à ce que ce voyage soit aussi l’occasion de découvrir la culture et la gastronomie chinoise : cours de Tai Chi, de calligraphie, de confection de raviolis et de cerfs-volants ont ainsi entrecoupé nos journées de visite. Les repas du soir, aussi variés que copieux et succulents, ont permis de goûter aux différentes spécialités : canard laqué, raviolis, fondue chinoise, … ou encore brochettes de scorpions pour les plus courageux d’entre nous !

Ainsi, on a réjouit nos yeux et nos estomacs … ET ON A PARLÉ CHINOIS !!
Il fallait pour cela multiplier les rencontres avec d’autres jeunes, créer les occasions, et Li Ping, à qui cette découverte de la Chine à travers la discussion avec les Chinois tenait à cœur, a multiplié les opportunités de rencontre : visite d’un lycée, d’une école de Kung Fu, de l’école de l’opéra de Pékin, ou encore chansons en français et photos de groupe pour susciter l’échange et le rapprochement.

Un voyage riche, parfois déroutant le temps de comprendre la culture chinoise, mais ô combien passionnant !

Si vous désirez en savoir plus : https://lewebpedagogique.com/voyageenchine/

Rozenn Nouvel, professeur de physique - chimie

 

le-groupe-bg-a-la-muraille
IMG20190415171146
IMG20190409181101
IMG20190414101317
IMG20190409102349
IMG20190408121019
IMG7796
IMG6558
IMG6545
IMG6531

Avec Chantal Jarrod, éducatrice, Lucie, Rémy, Hallan, Maé et Dylan,  des élèves de l'UE ont entrepris de recouvrir les chauffeuses de la bibliothèque.

Un mercredi après-midi de mai, une sortie à Montbéliard a été organisée afin d'aller choisir des tissus.

Au retour, les ateliers "démontage",  "découpe du tissus", "agrafage" et "remontage" ont été mis en place les lundis après-midi.

En images, les différentes étapes des réalisations et le beau résultat final !

Resized201903271543571
Resized201903271545521
20190617151913
20190617151751
20190617151734
20190617151746
20190617151712
20190617151533
20190617150414
20190617151233

 

A propos

Lycée Bourgogne-Franche-Comté

Le Lycée Edouard Belin à Vesoul, au cœur de la Bourgogne-Franche-Comté, accueille plus de 1000 élèves dans des filières générales, techniques et professionnelles, mais aussi sportives, culturelles et artistiques. Ouvert sur l’international, débordant de projets variés, c'est un lycée dynamique ouvert à la diversité.

Ministère de l'éducation nationale
Rectorat de Besançon
Région Bourgogne Franche Comté
Ville de Vesoul

Intranet