Actus

Mais avant cette apothéose, quelques rappels sont nécessaires...
 
Le premier atelier a eu lieu le jeudi 28 janvier 2021, l'occasion pour la classe de Première G3 encadrée par Mesdames Auburtin, Kremp, Le Bretton et  Milly  de lancer la grande enquête sur les dictionnaires de langue du fonds ancien de la bibliothèque Louis Garret de Vesoul.


Après une étude historique sur les origines des dictionnaires ainsi que sur leur utilité dans l'essor de la culture et du savoir à travers les siècles, les élèves ont revêtu la cape de l’historien/enquêteur pour commencer la rédaction des fiches correspondant à chaque ouvrage : ateliers repérage de l'auteur, de la date, du lieu de parution, déchiffrement des langues quand cela était possible. Au fur et à mesure des séances suivantes, la carte d'identité des livres a pris forme. Différents professeurs spécialisés en langue latine, chinoise ou férus de calligraphie, de linogravure ou de décryptage d'ouvrages anciens ont beaucoup aidé à l’interdisciplinarité du projet. Les élèves étaient motivés et enthousiastes.


Les mois ont passé rapidement et l'année scolaire se clôturait début juin par la visite du Musée de Gray et son exposition sur l'Espéranto.
 
Septembre 2021, une nouvelle année a commencé, les élèves sont passés en terminale et Madame Auburtin a commencé à enquêter elle-aussi :  dans quelle classe sont-ils ? Est-ce possible de les réunir à nouveau ? Comment les remercier ?

Comment organiser une cérémonie qui montrera combien ce travail est riche et appréciable ? Quelques courriers et prises de contact plus tard, les élèves et les encadrants se sont retrouvés à la bibliothèque municipale où l’exposition titrée : « Drôle d’enquête dans les dictionnaires : les grands linguistes de notre histoire » était toujours visible. Les élèves ont découvert leurs fiches imprimées, encadrées et associées aux ouvrages sous vitrines.

Ah les regards, les sourires, les petits mots échangés avec les copains, les selfies devant son texte !
 
M.Michoulier, proviseur du lycée a longuement regardé les vitrines et échangé avec les élèves avant de prendre la parole pour un remerciement élogieux. Il a dit sa fierté et souligné que ce travail de qualité était du niveau d’étudiants d’université.
 
Que d’éloges pour un projet ambitieux qui aura (et c’est la bonne nouvelle pour chacun) une suite cette année, il reste des ouvrages à décrypter, à analyser…

Félicitations à tous pour l’ouverture sur le monde offerte par cette balade dans les dictionnaires ; pour l’envie d’apprendre ressentie, pour la qualité des échanges tout au long de ces séances de pédagogie collaborative.
 
Nous vous invitons à découvrir les différents dictionnaires analysés dans une brochure disponible au CDI du lycée.

Vous y découvrirez des dictionnaires remarquables tels que le Dictionarium latino-graecum de A. Calepino de 1562 ; le « Robert Estienne » de 1539 ; le Dictionarium latino-epiroticum de 1635 et le Dictionnaire chinois, français et latin de 1813.

Contact : Isabelle Auburtin, professeure histoire-Géographie

 

 

20210916110642
20210916113323
20210916105459
20210916110612
20210916112238
20210916105704
20210916110537
20210916113232
20210916110439
20210916110431

 

Depuis le 15 juin 2021 les jeunes de 12 à 18 ans peuvent se faire vacciner. La vaccination permet la réduction des risques liés à la contamination et au développement de formes graves de la maladie Covid-19.

 

Si les jeunes développent plus rarement des formes graves de la Covid-19, leur vaccination est nécessaire pour limiter les risques de transmission du virus, et essentielle pour atteindre le plus rapidement possible l’immunité collective.

 

Cliquer sur les liens ci-dessous :

 _ « à chaque vaccination c’est la vie qui reprend » spot TV du Ministère de la santé et des solidarités


_ vidéo explicative du vaccin à ARN messager, sur YouTube

 

Contacts : Véronique Soilly et Nadine Fillon, infirmières

Pour terminer notre projet sur les dictionnaires, nous sommes allés à la découverte de l’espéranto au musée de Gray le lundi 7 juin 2021. L’espéranto est une langue universelle créée par L. Zamenhof à la fin du XIXe siècle.

Cette langue facilite la communication entre les peuples (dans la ville de l’Empire russe, aujourd’hui en Pologne où il habitait quatre communautés de langue différentes cohabitaient).

Elle est facile pour les gens peu éduqués (à l’époque) et neutre (elle ne favorise  aucune langue déjà existante) ; elle n’est rattachée à aucun parti, aucune religion ni idéologie. Mme Chateau nous a accueillis chaleureusement et nous a fait visiter le musée dont elle s’occupe.

On a pu y voir beaucoup d’affiches des congrès internationaux dont celle du tout premier à Boulogne-sur-Mer en 1905. Tous les objets, revues et posters conservés à Gray ont été rassemblés par son père, fondateur du Musée.

Mme Château poursuit ce travail et cherche encore des informations ou des objets en lien avec l’espéranto. Nous avons aussi pu découvrir de nombreux  dictionnaires bilingues pour traduire l’espéranto, certains faciles, avec des images et d’autres plus difficiles.

A la fin de la visite, nous sommes allés voir dans le parc attenant le cadran solaire analemmatique de Gray, datant de 1988, réalisé par Maurice Hériau, un espérantiste : la particularité de ce cadran est que la « tige » qui indique l’heure est l’être humain !

Le projet s’achève : le livre contenant nos fiches devrait paraître le 5 juillet, une présentation de notre travail sera visible à la bibliothèque de Vesoul  cet été et une cérémonie est prévue à la rentrée.

 

Nous remercions Mmes Auburtin, Kremp, Le Bretton, Milly et Ricot qui nous ont accompagnés dans la réalisation de cette « enquête »

 Noéline Gilet pour la classe de 1G3

 

IMG0898-1
IMG0906-1
IMG0910-1
IMG0916-1
maquette1
Un diplôme d'honneur a été décerné à Hripsimé Sargsyan pour sa participation au Concours National de la Résistance et de la Déportation par Mme Gaidry : professeure d’histoire-géographie à la retraite et actuelle présidente du Comité du concours pour le département de la Haute-Saône.

Hripsimé Sargsyan et sa soeur Gayané avec l'aide de Mme Auburtin ont créé une maquette de la Villa Schiber occupée par la Kommandantur :

Lors de la seconde guerre mondiale, la Wehrmacht prend Vesoul le 16 juin 1940. La ville, ainsi qu'une considérable partie de la Franche-Comté, se retrouve en zone interdite ; la ligne de démarcation n'est localisée qu'à 75 kilomètres au sud de Vesoul.

Un document rappelle l'engagement de Armand Schiber, un alsacien qui refuse de rester dans sa région et vient s'installer à Vesoul pour rejoindre le régiment du 11ème chasseur.

Armand entre bientôt en Résistance. Il travaille pour l'armée nazie installée à Vesoul qui contrôle la préfecture de Haute-Saône et délivre les "Ausweiss" (laisser-passer). Il joue un rôle d'agent double et recueille des renseignements pour la Résistance. Il prend beaucoup de risques avant d'être dénoncé et détenu un an à Reims. Il meurt en déportation à Buchenwald en mars 1944.

Crédits photographiques : Nicolas Tribout, proviseur-adjoint

 

 

 

 

Les élèves de l"UE dans le cadre d'un atelier au CDI "Expérience scientifique" ont réfléchi à des expérimentations réalisables à partir de matériel que l'on trouve facilement à la maison en s'aidant des réalisations du site Wikidébrouillard.

Aujourd'hui, il vous propose, sur une idée de David : le nénuphar magique !

 

le nénuphar magique

 

 

 

 

 

Le lycée Belin a été retenu pour participer à l’expérience éducative du CNES en partenariat avec le CNRS : #ElèveTonBlob, en lien avec la mission Alpha de l’astronaute Thomas Pesquet.

Un Blob ?

Un Blob est un être vivant qui n’est pas un animal, qui n’est pas un champignon, qui n’est pas une plante ! Il n’est constitué que d’une seule cellule, et pourtant, … Il est visible à l’œil nu, il est capable de se nourrir, de se déplacer, de grandir, et même d’apprendre !
Certaines classes de seconde pourront l’étudier l’année prochaine, et concevoir différents protocoles expérimentaux. Nos résultats seront transmis et comparés à ceux obtenus en impesanteur.


Pour plus d’informations :

 

 

Professeur-coordonnateur : Aurélie Schuster, professeur SVT

Pour notre dernière sortie à la bibliothèque de Vesoul le jeudi 20 mai, nous avons pratiqué deux activités très originales, la linogravure et la calligraphie. Le groupe a donc été

divisé en deux afin que nous puissions tous  les effectuer. Je vais donc rapidement vous expliquer en quoi  elles consistent.

Pour la calligraphie, nous avons tout d'abord appris quels sont les différents outils (calames, plumes,…) d'écriture, puis les techniques pour optimiser l’outil choisi et pour en

tirer le meilleur parti. Il y a également une certaine posture à adopter (ne pas croiser les jambes,  coller les pieds au sol,  se tenir le dos bien droit...), la manière de tenir

l'outil et comment le tremper dans l'encre, comment écrire à la bonne taille et d'autres détails pourtant primordiaux afin de calligraphier correctement. Nous avons ensuite,

toutes et tous, appliqué les consignes et conseils qui nous avaient été donnés sur une feuille en suivant tout d'abord une calligraphie préexistante puis en laissant place à

notre imagination. Ce qui est ressorti de cette activité, c'est qu'elle est très reposante et que l'on s'améliore très rapidement.


En ce qui concerne la linogravure nous avons tout d'abord choisi un dessin, une lettre, un caractère, du dictionnaire  sur lequel nous travaillons (voir les autres comptes-

rendus pour plus d'informations), le choix fait, nous l'avons dessiné (pour les plus courageux) ou décalqué sur une feuille, puis en posant notre calque, ou notre dessin, sur

une feuille de carbone elle-même posée sur une plaque de linoléum nous avons reporté notre élément. Enfin, vient le moment où nos muscles doivent se manifester puisque

vient le moment de la gravure. En prenant toutes les précautions possibles nous avons commencé à creuser. Lorsque le motif est suffisamment creusé, on peut passer à

l'étape de mise en peinture, il faut que la peinture soit suffisante et équitablement répartie sur toute notre planche. Lorsque c'est le cas nous pouvons reproduire le motif sur

notre feuille et voilà notre joli élément qui apparaît. Cette activité qui peut paraître bien effrayante au premier abord est très drôle à réaliser puisque, même si notre élément

est dessiné ou calqué, lors de la gravure il y aura forcément quelques défauts qui feront de notre petite œuvre quelque chose d'unique.

Ces deux activités, nous ont été proposées afin de nous montrer comment pouvait être écrits (calligraphie) ou illustrés (linogravure) les anciens dictionnaires. Nous sommes

donc revenus de cette après-midi avec  de beaux souvenirs en tête et beaucoup de choses à raconter.


Lequien Pauline, 1G3


 

Le mercredi 5 mai à 13h dans la salle de conférence du lycée a eu lieu une visioconférence sur le projet innovant Solarstratos (Payenne Suisse) avec les élèves de différentes classes du lycée Belin et du lycée des Haberges qui suivent les cours du BIA (Brevet d'Initiation Aéronautique) de Mme Typhaine Bonnefoy, professeur d'allemand, pilote privé, instructeur CAEA et professeur référent BIA.

Le conférencier était  M. Roland Loos, président du projet "SolarStratos.

En cliquant sur l'image ci-dessous, vous découvrirez l'ampleur du projet aéronautique et développement durable :

soalrstratos7
solarstratos2
solarstratos3
SOLARSTRATOS1
solarstratos4
solarstratos6
solarstratos8
solarstratos9
solarstratos10
solarstratos11

 

 

Une exposition virtuelle et réelle « Protège ta planète », se déroule dans l’enceinte de notre établissement du 18 mai 2021 à la fin de l’année scolaire. Vous pourrez découvrir les affiches de réalité augmentée créées par les élèves de 2°1/4/6 et 7.


Les travaux des élèves ont été exposés sous le préau. Vous pourrez en scannant les QR code découvrir les spots publicitaires qu’ils ont inventés ;

Ils ont relevé le défi d’inventer de nouveaux concepts afin de favoriser la consommation responsable, c'est-à-dire une consommation qui soit à la fois respectueuse de l'environnement, bénéfique pour l'économie (notamment locale), bonne pour la santé, mais aussi positive pour la société.


En cliquant sur ce lien vers notre musée virtuel vous pourrez découvrir certaines de leurs affiches. Un simple clic et vous pourrez zoomer pour mieux les voir. Un clic à gauche et le plan du musée apparaît

https://view.genial.ly/60a00f837f621f0d08cfe52e

Petite vidéo pour revoir la totalité des travaux et scanner les QR codes :

 

 

 

 

Cette expo s’accompagne d’une animation en collaboration avec le CVL « Fais un vœu écolo pour ton lycée !».

 

 

 

 

La collecte des propositions faites par les élèves afin de rendre leur établissement plus éco-responsable permettra de réaliser les souhaits les plus intéressants des élèves.

 

 

Un grand merci à Vitoria Marques pour l'aide qu'elle a apportée à ce projet !

 

Affiche et photos en PJ  

Christine Morales, professeure d'espagnol

 

 

Expo-consumo-colaborativo-2021
IMG-5703
IMG-5699
IMG-5710
IMG-5704
IMG-5714
IMG-5719

Élèves concernés :

Élèves scolarisés en 2020/2021 dans une classe de 3ème de collège (toutes classes de 3ème générale, Insertion, SEGPA, ULIS...) Les élèves redoublants de 3ème doivent déposer une demande de bourse même si une demande a été faite durant la campagne précédente.

Du 17 Mai 2021 au 06 Juillet 2021, les familles  pourront déposer une demande de bourse au format papier ou une demande en ligne.


-- Pour les parents d’élèves de 3ème en collège qui feront une demande en ligne :

o   Un flyer d’information recto/verso sur l’inscription au lycée/la demande de bourse de lycée

o   Le flyer pour les parents d’élèves qui se connecteront avec le compte ATEN

o   Le flyer pour les parents d’élèves qui se connecteront avec le compte EduConnect

Sur le site du ministère, la page « aides financières au lycée »  sur laquelle le formulaire papier de demande de bourse de lycée 2021-2022 est téléchargeable

S’agissant des transferts entre académies, les familles doivent  déposer leur dossier de bourse à la rentrée dans l’académie d’accueil de l’élève.

Qui est concerné par la demande de bourse nationale du lycée ?

- 3ème au collège qui poursuivront leur scolarité en lycée général, technologique ou professionnel; ou dans une classe complète règlementé de niveau lycée au CNED

Ne sont pas concernés par cette information :

- Les apprentis ( pour en savoir plus rapprochez-vous de votre région)

- Les étudiants et élèves inscrits en BTS ( pour en savoir plus rendez vous sur :  messervices.étudiants.gouv.fr

Pour les familles non boursières d'un enfant déjà scolarisé au lycée dont un changement de situation familiale serait intervenu au courant de l'année 2020-2021, il est possible de faire une première demande de Bourses.

Pour les familles Boursières au lycée dont la situation familiale serait différente pour l'année 2020-2021, il est conseillé de faire une vérification de ressource ( Document à retirer au secrétariat début juin).

 

Documents à télécharger


L'échappée littéraire et les lycées vésuliens

Les 1FCTCI Lycée Luxembourg ; 1 classe du Lycée des Haberges ; les 2°6 Lycée Belin ont rencontré :

Nadia Nakhlé et Christine de Mazières

Inscrits en juin 2020, nos lycées ont été retenus pour participer à l'échappée littéraire : ce dispositif régional, prix des lycéens de Bourgogne-Franche-Comté vise à favoriser la lecture et la découverte de la créatio littéraire et graphique contemporaine auprès des jeunes lycéens de la région Bourgogne-Franche-Comté.

http://artsculture.ac-dijon.fr/spip.php?article176

 Les livres offerts par le dispositif ont été commandés à La librairie Chapitre 3 Rue d’Alsace Lorraine à Vesoul


Huit ouvrages dans  la sélection ; quatre bandes-dessinées et quatre romans :


«Dans les forêts de Sibérie» de Virgile Dureuil,

«Les Zola» de Méliane Marcaggi,

«Dans le même bateau» de Zelba,

«Les oiseaux ne se retournent pas» de Nadia Nakhlé,

«La route des Balkans» de Christine de Mazière,

«Le sourire du scorpion» de Patrice Gain,

«Pacifique» de Stéphane Hochet,

«Cent millions d'années et un jour» de Jean-Baptiste Andrea.

 

Axes du volet culturel en lien avec Adage

Collaborer et coopérer collectivement à la réussite d'une réalisation

Cultiver sa sensibilité, sa curiosité et son plaisir à rencontrer des œuvres, des artistes, des professionnels

Mettre en œuvre un processus de création

 

Objectifs pédagogiques

Mobiliser ses savoirs et ses expériences au service de la compréhension de l’œuvre

Échanger avec un artiste, un créateur, un scientifique ou un professionnel de l’art et de la culture

S’intégrer dans un processus collectif

 

Professeurs concernés :

Professeurs documentalistes : Christine Cornument, Laure Geral, Catherine Grisard

Professeurs de français : Muriel Desmartin, Françoise Varisco, Jean-Luc Rosset

 

Condensé de quelques activités pédagogiques menées par les différentes classes des trois lycées


Sur la route des Balkans, le roman de Christine de Mazières

Un roman polyphonique rempli de suspense qui nous fait vivre la traversée dangereuse des pays des Balkans aux côtés des réfugiés syriens, mais aussi l’histoire passée et présente de l'Allemagne.

Analyse du chapitrage (pourquoi, dans quel but telle ou telle composition en chapitre ? Cela sert-il le récit)

L'idée, le récit, le contexte,  l'intrigue,  le rythme,

Les différents points de vue (interne, externe, zéro, la polyphonie)

Recherche sur  l'auteur et comprendre le contexte (les drames des migrants, le rôle de l'Europe et la politique de l'accueil de l'Allemagne, les migrations de 1945...).

Travaux sur les personnages : des extraits du carnet rouge d'Asma, un récit historique sur Helga qu'ils ont lu à Christine de Mazières. Celle-ci en a été très émue.

Au lycée Luxembourg : la lecture du parcours de Tamim, avec en fond musical la 7ème symphonie de Beethoven, comme dans la scène finale du roman "La route des Balkans".

Réalisation d’affiches résumant les ouvrages à la matière d’une page « Sketchnote » (ajouter une image)

Au lycée Belin, en introduction de la rencontre, chaque  élève a raconté son parcours de vie et donné des éléments de sa généalogie : « Moi, mes grands-parents étaient…. Ils sont venus en France etc. "

Enregistrements sonores des élèves dont Yasmine, Joy, Ryad et Lucie qui ont parlé de leurs origines ;  ce qui a donné lieu à un échange sur la réalité des  migrations avec Christine de Mazières "Nous sommes tous plus ou moins migrants"

 

 

 

 

Sélection des mots-clés qui retracent le parcours des protagonistes : personnages, lieux, événements à afficher sur les vitres de la salle

Création à l'échelle de la salle  d'une carte au sol représentant le parcours des protagonistes de la Syrie à l'Autriche avec identification des pays à l'aide de drapeaux : travail sur la notion de frontières et de murs à l'échelon international

Mise en musique de la thématique : une élève musicienne joue au violon un morceau de musique symbolique du contexte.

Travail de lecture orale : outil d’apprentissage  - lire à voix haute -  se mettre en situation de communication. Atelier qui a permis la production d'enregistrements audio disponibles sur l’ENT de l’’établissement

Au lycée Luxembourg : article de présentation de la rencontre

https://lyc-luxembourg-vesoul.eclat-bfc.fr/cdi/rencontre-avec-christine-de-mazieres-1348.htm?URL_BLOG_FILTRE=%23341

 

Les oiseaux ne se retournent pas» de Nadia Nakhlé

Un roman graphique sombre qui narre le parcours d’une jeune fille Amel, 12 ans orpheline dans un pays en guerre et son voyage  migratoire jusqu’en France.

Au lycée Belin, en octobre, découverte des ouvrages ; analyse des couvertures : que vous disent-elles ?  Dénotation, connotation : Décrire objectivement (« ce que je vois ») / Mettre en contexte (« ce que je sais »)

/ Interpréter et critiquer (« ce que j’en déduis »)

Recherches sur l’auteur

Au lycée des Haberges : sélection de planches vidées de leur contenu texte : analyse de la méthode d’écriture et  de la mise en page avant une lecture intégrale

Recherche sur le contexte historique de l’œuvre / sur architecture globale de la page : composition des planches, plans, cadrages, Le trait du dessin / Analyse du récit : le Message délivré / Expression du temps

Intervention de Christian Maucler au lycée Luxembourg pour expliquer aux élèves les codes de la BD (importance du cadrage, du point de vue, de l'intention, des dialogues...) et du processus de travail pour passer d'un scénario sous forme de texte à une planche de bande-dessinée

Nuages de mots de mots clés pour décrire visuellement la bande dessinée

Au lycée Belin, création d'une chorégraphie sur le thème de la différence et de l'amour qui peut naître de nos différences : 12 filles et garçons se sont engagés à danser devant leurs camarades, pas toujours facile quand on est ado... Merci à eux pour ce moment bouleversant, aussi bien pour Nadia Nakhé que pour nous.

Rédaction d'avis de lecteurs sur le roman graphique

Décoration de la salle : mobiles, découpages, affiches

Cuisine : table de gâteaux orientaux offerts à tous avec leurs recettes
 


<pstyle="text-align: center;">
 
Maintenir ces deux rencontres en temps de Covid étaient importantes pour nous ! Les règles sanitaires ont été respectées ! Les élèves ont donné le meilleur d'eux-mêmes.

Merci à tous et à Mme Céline Gauvin qui chapeaute le dispositif depuis Dijon.

 

"Pour la première fois de son Histoire, la France est confinée..."

C'est avec ces mots que Pascal Truchet, professeur de français débute la préface du livre écrit par ses élèves :

JOURNAL DE CONFINEMENT LYCEE EDOUARD BELIN-VESOUL

Ce journal écrit à plusieurs mains a fait l'objet de nombreux articles dans la presse et sur les réseaux sociaux.

Quelques élèves ont eu le plaisir d'offrir l'ouvrage à Mme l'Inspectrice d'Académie...

Chacun a hâte de le lire et de découvrir le quotidien de nos élèves et de leurs familles par temps de COVID.

 

Le livre est disponible au prix de 7,22 euros

Professeur coordonnateur : Pascal Truchet, professeur de français

 

Émission de radio France Bleu : "1 heure en France"

 

Journal de confinement

 

 

 

20210506091647
202105060917231
20210506090051
20210506091952
20210506092051
20210506091829
20210506092355
IMG-1212

 

Radio Belin : interview de Manon par Léo ; Sakura de Eirveibei (anciens élèves du lycée)

 

 

 

C'est un dispositif unique et innovant qui vous permet de pratiquer l'anglais environ 10 heures par semaine : les TD de maths et les TP de sciences physiques sont en anglais, il y a une heure de cours de langue supplémentaire et une heure de

conversation avec un assistant anglophone, ainsi que des nombreux projets où les élèves sont amenés à communiquer en anglais.

Vous êtes intéressé(e) ?

Envoyez un message à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou téléphoner au 03 84 75 53 23

Consultez également notre blog !

https://lewebpedagogique.com/brevetgalliot/

See you soon !

Professeur coordonnateur :

Delphine Brevet-Galliot, professeure d'anglais

Dans le cadre d'un travail en Histoire-Géographie, deux classes de seconde ( 2°2 et 2°3) ont établi les cartes d'identité de différentes tribus amérindiennes :

 

Espace antillais : Taïnos, Arawaks, Kalinagos (Caraïbes)

Espace centre-américain : Aztèques, Tarasques, Mayas, Tlaxcaltèques,

Espace sud-américain : Quechuas (Incas), Mapuches, Guaranis, Tupis,

Espace "nord-américain" : Chichimèques, Pueblos, Calusas

 

Les recherches demandées :

Etymologie, nom donné par les européens, localisation, type de société (nomade / sédentaire), culture (arts, connaissances, techniques (agriculture…),  religion, cosmogonie), mode de vie (alimentation, vêtements, comment trouvent-ils leur nourriture ?), fonctionnement social, rencontre avec les Européens, situation actuelle.

 
Le rendu du travail a été effectué sous la forme d'enregistrements radio qui seront évalués par les professeurs.

De ce fait, les erreurs, les hésitations n'ont pas été coupées au montage.

Bonne écoute !

Les tribus amérindiennes

 

Professeurs coordonnateurs : Philippe Rouinssard, professeur Histoire-Géographie ; Catherine Grisard, professeure documentaliste

Crédits photos : Moyens de transports aztèques : le mecapal et le canot (Codex Mendoza, folio 60r) [https://fr.wikipedia.org/wiki/Azt%C3%A8ques]

Dans le cadre d’un travail mené en terminale sur le thème de la musique urbaine, les élèves de Christine MORALES, ont étudié le machisme que l’on retrouve dans les paroles de certains chanteurs.


La trap, le rap et le reggaeton n’ont plus de secret pour eux.


Nous vous proposons d’écouter une émission de radio Belin dans laquelle vous pourrez entendre une chanson inventée par les élèves. Interviendront nos chroniqueurs maison et des personnalités comme Rosalía phénomène du R&B qui révolutionne le flamenco et Maluma un chanteur de reggaeton.


Merci à Vitoria Marques pour le montage. À Catherine Grisard et à Théo Chevé pour la prise de son et à l’équipe de notre webradio !

Bonne écoute !

 

Espagnol musique

 

Christine Morales
Professeur d'espagnol

espagnolmusique1
IMG-5155
IMG-5154
IMG-5156
IMG-5176

 

Cet enseignement technologique optionnel de 1.5 heure hebdomadaire a pour objectif de faire découvrir et pratiquer des activités scientifiques en laboratoire, d’apprendre à connaitre et à utiliser des méthodologies et outils propres à la physique et à la chimie.

 
Les séances sont exclusivement réalisées au laboratoire en effectif réduit.

 

Quelques exemples de thèmes abordés au lycée Belin cette année :

 

Thème 1: Utilisations des ressources de la nature

 

Boissons (étude du sirop de menthe, de sodas, réalisation de cocktails à étages …)

 

Comment reconnaitre les colorants alimentaires utilisés dans les bonbons M&M’s ?

 

Comment obtenir les couleurs de l’arc en ciel avec du chou rouge ?

 

 Comment transformer le lait en yaourt ?

 

 

Thème 2: Arts (Acoustique musicale)

 

 Comment accorder une guitare si on n’est pas musicien ?

 

 Comment jouer de la musique avec des verres ?

 

 

Thème 3: mélanges et formulation

 

Comment fabriquer, parfumer et emballer un savon ?

Comment et pourquoi réaliser une chromatographie sur couche mince CC ?

Comment synthétiser un médicament (aspirine) ?

 

 

Pour l'enseignement : Olivier Favre, professeur de physique

 

sl3
sl2
sl1
sl4

 

 

 

 

Tu aimes travailler de tes mains, programmer, fabriquer, concevoir, créer.

 

Tu as peut-être déjà essayé la conception et la fabrication par ordinateur, et ça t’a plu.

 

Tu es curieux, rigoureux, observateur, assidu.

 

Ne cherche plus, deviens Technicien(ne) en réalisation de produits mécaniques et forme-toi au lycée Edouard Belin à Vesoul.

 

Tu apprendras à piloter une machine à commande numérique, à fraiser, à tourner, à chanfreiner, à ébavurer, à contrôler, à rectifier, à programmer…

 

Ton Bac en poche, voire ton BTS, ta licence… tu pourras travailler dans l’horlogerie, la bijouterie, l’aéronautique, le médical, l’automobile, et dans bien d’autres domaines encore. L’usinage recrute !

 

Viens LE Belin t’attend !

 

Pour te renseigner : https://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Formation/Formations/Lycees/bac-pro-technicien-en-realisation-de-produits-mecaniques-option-realisation-et-suivi-de-productions

 

Les élèves s'expriment :

 

 

TRPM


 

 

Pour contacter le lycée : 03 84 75 53 23 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

A propos

Lycée Bourgogne-Franche-Comté

Le Lycée Edouard Belin à Vesoul, au cœur de la Bourgogne-Franche-Comté, accueille plus de 1000 élèves dans des filières générales, techniques et professionnelles, mais aussi sportives, culturelles et artistiques. Ouvert sur l’international, débordant de projets variés, c'est un lycée dynamique ouvert à la diversité.

Ministère de l'éducation nationale
Rectorat de Besançon
Région Bourgogne Franche Comté
Ville de Vesoul

Intranet